Le projet du jour : « Autour du Soum de Las Escures » au-dessus de Salles-Argelès avec 1100 m de dénivelée prévus et un rendez-vous pas trop matinal à 09h00 à Lourdes.


Côté météo, Météociel avec le modèle Arôme nous annonce une belle journée ensoleillée et sans vent.


Pour les participant(e)s, ça ne se bouscule pas au portillon : 2 inscriptions en ligne suivies d’ une désinscription toujours en ligne, sans le petit mail sympa ou le petit SMS qui va bien à l’encadrant. Mais dans ce monde connecté, c’est presque normal… Attention que les clics – de souris – ne fassent pas prendre leurs cliques et leurs claques aux encadrants bénévoles pour sortir entre copains et copines et ne plus être en butte aux clics de ces satanés mulots.


Donc 1 seul participant – avec du savoir-vivre – pour cette sortie qui a bien eu lieu.
Ponctualité au lieu de RDV, transbordement des affaires dans un seul véhicule pour rejoindre Salles-Argelès.

Check-list de départ : mise en route du GPS, passage du smartphone en mode « avion » pour ne pas être perturbé par des bruits parasites, connexion de la montre pour compter les pas,….Carte papier, boussole et altimètre dans le sac se disent : on n’est pas encore partis ??? Avec nous , on serait déjà loin et vive le progrès…


Départ tranquille par le GR vers le col d’Andorre en guise d’échauffement, puis poursuite de la randonnée à toutes crêtes accompagné par la complainte des Soums qui pleurent la neige et l’hiver: le Soum d’Andorre pour commencer avec ses modestes 1684 m, puis le Soum de Conques à 1759m , petite descente vers le laquet et son parc à bestiaux au point côté 1654 m et remontée « dret dans la pente » pour rejoindre le Soum de Las Escures à 1847 m. Pas de répit pour le binôme du jour qui poursuit par une succession de dômes vers le Soum de Granquet à 1881m et ses « fleurs de glace » en versant nord, point culminant de la journée et la pause déjeuner vers 12h30. On en profitera aussi pour admirer une harde d’isards qui basculait du versant Sud en versant Nord à notre arrivée.

Parti avec l’intention de faire une boucle et voir de plus près la descente pour une future sortie en ski de randonnée, la descente démarre sur un petit bout en crête puis rapidement droit dans la pente en suivant au mieux les sentes du bétail.
Retour par les pistes larges dans de magnifiques hêtraies avec le bruissement toujours agréable des feuilles mortes piétinées.


Au final 1050 m de dénivelée et 14 km parcourus.
Le GO du Jour : Michel
Le participant du jour : Eric

La journée se termine comme d’habitude autour du verre de l’amitié à Argelès-Gazost.

La trace du jour