nju7Pvt3V9Q

Pour commencer, une navette au départ de Ferrières pour monter au Col du Soulor, point de départ de notre randonnée du jour. Au programme, un peu de dénivelée positive – il faut justifier la présence d’un moteur – même si Ghislaine utilise principalement ses muscles pour l’ascension alors que Jean-Pierre et moi profitons pleinement d’une assistance en mode « ECO » tout en veillant à ne pas semer notre GO du jour…
Au col, à peine nos montures sorties du coffre, un couple de valaisans – reconnaissables à leur accent – nous demande assistance, que Ghislaine leur fournit. Suivent quelques questions aussi sur les itinéraires du secteur, auxquelles je réponds.

La promesse de notre GO : sortie facile, donc peu de dénivelée et pas de single à risque. On va bien voir si elle tient parole….
Pas de chute, pas de frayeur et donc que du bonheur pour cette randonnée qui nous a amené du Soulor au Lac de Soum tout en montée sur une belle et large piste avec une pente modérée. Pour faire un peu de sport, on poursuit par une traversée descendante pour gravir, sur de belles pelouses parsemées de crocus, la Crête de la Serre en aller-retour. On encape ensuite descentes longues et montées brèves sur de larges pistes jusqu’au Haugarou en passant par le Col de Bazès et le Col de Couraduque.
Retour sur le bitume pour rejoindre le Col des Spandelles et profiter de la vue sur l’Aubisque et le cirque du Litor pour la pause déjeuner.
Et arrive enfin le bouquet final : une belle et très longue descente du Col des Spandelles sur Ferrières avec une alternance de sentier et piste en pelouse ou empierrés , un peu de boue dans des bauges de sangliers mais pas de piège, ce qui nous a permis de lâcher les chevaux sans effort aucun sauf la nécessité d’une vigilance au regard de la vitesse de nos destriers mécaniques, montés par des chevalier(e)s sans peur et sans reproche qui, sans avoir revêtus d’armures, étaient quand même équipés du casque – obligatoire- , voire de coudières pour certains. En fin de sortie, les participants étaient pleinement satisfaits, la réalité du terrain étant conforme aux prédictions de Ghislaine qui a donc su tenir parole…
Pour finir, un peu de mécanique, car le VTT de Ghislaine grognait à l’effort – je parle bien du VTT et pas de l’encadrante – pour constater que le pédalier fraîchement monté avait un jeu de quelques millimètres… qui explique probablement les grognements qui faisaient râler la pilote. No comment sur les professionnels qui ont fait le montage. Puis petit passage par la case « réglages » de la fourche et de l’amortisseur du VTT de Jean-Pierre.
Donc n’hésitez plus et venez renforcer la trop petite troupe de vététistes du CAF de Pau que ce soit en VTT musculaire ou en VTTAE.
Un grand merci à notre GO pour cette belle sortie., qui se termine suivant la tradition au bistrot à Arthez-d’Asson pour un pot de l’amitié, où le trio du jour refait le monde ou presque.

Au final, 400 m de dénivelée positive et 1350 de dénivelée négative pour 25 km parcourus.

La GO du jour : Ghislaine
Les participants du jour : Jean-Pierre et Michel
La trace du jour : https://www.visugpx.com/mjcwfsQpSp