Ça faisait plus d’un an que les roues de mon VTT ne m’avaient pas porté du côté du Hautacam. Aujourd’hui, c’est donc parti – toujours en solo- pour une reconnaissance du parcours intégral des Crêtes du Hautacam au départ de la Vallée des Gaves.

Après deux tentatives en 2017 en vue de trouver un itinéraire sans bitume et sans portage pour atteindre le Hautacam, je suis parti aujourd’hui de Boô-Silhen pour rejoindre le Hautacam par Saint-Pastous – ça monte très raide et ce n’est pas un euphémisme  – jusqu’au Cap des Bentails où on emprunte une belle piste très roulante qui rejoint la route du Hautacam à Arrinqué pour finir l’ascension, hormis un petit passage qui se fait sur sentier après l’épingle de Pène de Sérères.

Après ce n’est que du bonheur pour les yeux sur des pistes toujours roulantes des Crêtes du Hautacam jusqu’au Soum des Lits en passant au pied du Soum de Dabant Aygue, et du soum de Trézères avec des panoramas exceptionnels.

Là, un single dans les estives nous amène au pied dur Rocher de La Boup et au Tuquet de Lhési, où on prend pied sur une nouvelle crête : celle du Turon du Lac avec quelques passages qui se font à côté du VTT…avant d’arriver au Soum de Trées et au Soum de Trémou. De là, on plonge dans une mer de fougères par un single sympathique qui débouche à Ousté.

Le retour se fait par Lias et Amimour par un peu de route, puis de la piste et enfin un single envahi de végétation – fougères, genêts et ronces alors que c’est un sentier de Pays…- jusqu’ à Saint Pastous où on peut prendre un court mais intéressant single qui plonge dans la pente avant de récupérer la route pour descendre sur Boô-Silhen.

Au final 45 km et 1700 m de dénivelée pour un parcours plus physique que technique.

La trace du jour : https://www.visugpx.com/fyrPZX8zFC