Une petite et rapide boucle en Huit autour du Béout en solo avant la pluie annoncée pour l’après-midi.

Départ habituel à côté du col des Bescuns pour rejoindre la carrière de sarcophages puis le Rocher mystérieux et le sommet du Béout 792m en délaissant la gare de l’ancien téléphérique.

Petite pause au sommet pour profiter de la vue et faire le point sur l’itinéraire.

Descente, raide par endroit, sur les granges de Mouniquet et la cité Saint-Pierre pour rejoindre le petit étang au Sud de la Cité – un peu de bitume sur 500 m –  : là, une magnifique clôture barre le passage pour rejoindre la zone de trial du Béout et il faut la contourner facilement par un passage à droite.

J’arpente pendant quelques minutes les pistes de trial pour rejoindre le sentier de Pays raide et à peine marqué qui grimpe vers la gare du téléphérique et la Fontaine d’Armangeous.

Passage dans les buis dévastés par les pyrales et dans des ressauts rocheux où il faut mettre les mains.

Attention, ça glisse…

Sortie des buis : époussetage des nombreuses chenilles récoltées sur les vêtements et le sac à dos….

Poursuite du chemin dans des pentes herbeuses où le chemin disparaît presque complètement et je ne parle pas du balisage qui a vécu…. Mais la gare est un excellent point de repère qui domine fièrement la sente et qui permet de s’affranchir du marquage jaune.

La gare délabrée est rapidement atteinte et la belle allée d’ormes m’attend pour la  descente. Passage devant l’entrée du gouffre du Béout et poursuite de la descente sur la croix de Houssat par la crête pour profiter de la vue sur la vallée de Batsurguère.

Retour par les prés et un petit bout de chemin communal jusqu’au point de départ.

Au final, 600 m de dénivelée pour 8 km sur un parcours varié qui offre de belles vues, malgré les nuages, sur Lourdes et les villages d’Ossen, Ségus et Omex. Mais, sans les pyrales et les fils qu’elles laissent, ce serait mieux…

La trace du jour : https://www.visugpx.com/cxW1VqNinY