Marche nordique ou remise en bras pour l’ascension…

Pour une première sortie de « remise en bras » en marche nordique, direction le Béout, ce petit sommet qui culmine à 791 m entre Lourdes et la Vallée de Batsurguère au départ d’Ossen.

Montée où bras et jambes travaillent de concert au rythme du palpitant…

Petit passage incontournable par la carrière de sarcophages, puis par le « rocher mystérieux », avant le sommet et sa croix.

Marche nordique ou remise en bras pour la descente aussi…

Descente, où les bras travaillent plus pour réduire les impacts sur les genoux, vers la gare d’arrivée de l’ancien téléphérique, puis poursuite du périple par la belle allée d’ormes qui conduit au tunnel d’accès au gouffre et retour toujours en descente sur Ossen.

Méditation, contemplation, pastoralisme,…

Seul pendant toute la montée, ce qui permet de méditer et d’admirer le paysage, j’arrive au sommet dans un beau et conséquent troupeau de brebis : des noires, des blanches, des tachetées, et du bleu sur le dos…

Être entouré de brebis au-dessus de Lourdes, quoi de plus naturel… Mes bâtons de marche nordique n’ont en rien effarouché ces bêtes et ne m’ont pas transformé en berger, ni en pasteur malgré la vue plongeante sur Lourdes et ses sanctuaires…

Au final, une balade sportive et courte dans un cadre enchanteur où on ne peut penser qu’à soi.