Un rêve de jeunesse alimenté par les romans de Roger Frison-Roche : faire de la montagne et être commandant de PGHM. Non sans sueur et sans sacrifice ou souffrance, j’ai réalisé ce rêve et fait d’une passion mon métier pendant quelques années.
Être officier de Gendarmerie, c’est aussi un changement de métier et d’affectation tous les 3 ou 4 ans et donc la vie en montagne n’aura duré qu’un temps : 4 ans à Grenoble consacrés à ma transformation de « gars de la plaine » en « gendarme de montagne » avec le soutien et les coups de pieds aux fesses des guides-secouristes du PGHM de Grenoble, puis 3 années à la tête du PGHM de Pierrefitte-Nestalas, seul Peloton de Gendarmerie de Haute-Montagne des Pyrénées à cette époque et enfin 3 ans comme patron de la Compagnie de Gendarmerie de Chamonix Mont-Blanc.
Les aléas de la vie et du métier m’ont malheureusement éloigné de ce milieu montagnard pendant une dizaine d’années, avant de le retrouver à la tête du groupement de Gendarmerie Départementale des Hautes-Alpes.
Ces années passées en montagne sont émaillées de joies – des victoires sur soi-même – des sauvetages qui se finissent bien, mais aussi de peines – François, Dédé, Emmanuel,… autant de compagnons de cordée et amis qui m’ont laissé poursuivre seul mes escapades.
Ayant fait le choix d’être jeune retraité, je suis donc revenu m’installer en 2008 dans les Hautes-Pyrénées pour revisiter, sans contrainte professionnelle cette fois et avec une approche zen, les massifs de nos chères Pyrénées et de partager mon expérience, mes savoir-faire et savoir-être au travers de ce blog.
C’est aussi un site de partage d’opinions, de points de vue, d’escapades à ski, à pied ou en VTT avec de belles images ou vidéos pour les illustrer.