Sans avoir remisé les planches pour arpenter encore pour quelques temps le tapis blanc encore présent, j’ai sorti mon VTTAE fraîchement reconditionné pour suivre de belles lignes ludiques et faciles sur un magnifique tapis vert sans roulette, mais avec 2 roues pour me remettre en selle et pas en jambes, car de ce côté, l’entraînement est là et l’assistance aussi…

Après la saga des colles et des peaux, je pourrais en écrire une autre sur les dérailleurs qui déraillent ; en l’occurrence : il n’a pas seulement déraillé, mais carrément explosé…avec en prime la patte de dérailleur tordue.

Cet incident mécanique m’obligera à faire appel à l’assistance automobile pour terminer la sortie : un comble pour un VTTAE.

Ce coup-ci, le chat noir pour ceux qui le connaissent, je l’ai vu réellement, mais sur le chemin du retour avec le VTTAE dans le coffre de la voiture…

J’ai aussi profité de cette sortie en solitaire pour tester le stabilisateur d’images Feiyutech WG2 avec la camera Yi.